Histoire de Tolède

ToledoLes ruines archéologiques prouvent que des Ibères ont habités l'espace où s'élève aujourd'hui Tolède. Ce qui n'est pas surprenant si vous pensez à la situation géographique de la ville : elle se trouve à 100 mètres au-dessus du Tage. Cette élévation et cette proximité avec la rivière a longtemps fait de Toletum/ Tulaytulah/ Tolétho/ Tolède un endroit où vivre très attractif.

Les Romains se sont installés à "Toletum" vers 193 avant J-C, bien que l'on n'ai pu retrouver d'indice de leur présence comme à Ségovie par exemple. Sa position au centre de la péninsule a toujours fait de Tolède un important carrefour commercial. La ville etait devenue également une base de production de fer durant plusisuers siècles.

Les Visigoths quant à eux ont transféré leur capitale du Sud de Séville à Tolède au 5ème siècle. Ce fut une période cruciale dans l'histoire de Tolède car les nobles Wisigoths installèrent plusieurs conciles qui unirent les peuples par une même religion - le christianisme - et sous un gouvernement plus ou moins centralisé. Cependant, un an après que les Arabes aient traversé le Détroit de Gibraltar en 711, ils arrivèrent à Tolède et conquirent rapidement toute la ville.

Les Musulmans arrivèrent à Tolède à l'époque médiévale, période de grande prospérité et d'avancée culturelle. Les Juifs, Chrétiens et Musulmans vivaient en harmonie jusqu'à l'Inquisition d'ou le nom donné à Tolède de "La ciudad de las tres culturas" ("Ville aux trois cultures").

Les Catholiques reprennent Tolède en 1041 et la ville devient la capitale officielle de la Castille. Malgré des changements de leaders religieux, la coexistance continua à se passer en paix et arriva à son apogée sous Alfonso X ou Alfonso "le sage". Il accorda une grande importance à l'unique école de traduction de la ville qui diffusait des classiques grecs et autres textes scientifiques à travers le monde occidental.

Le déclin de l'âge d'or de Tolède arriva lors de l'unification de l'Espagne sous les Rois Catholiques et sous l'Inquisition. Le roi Ferdinand et la reine Isabel mirent fin à la tolérance religieuse qui avait fait la prospérité de Tolède. Les Juifs et Musulmans, deux grandes civilisations qui avaient tant contribué culturellement et économiquement à la société de Tolède, furent contraints de se convertir ou de quitter le pays.

Phillipe II quitta le statut de capitale à Tolède en 1561 lorsqu'il décida d'installer sa cour à Madrid. La ville fut alors délaissée et l'intérêt pour la beauté et l'histoire de Tolède ne revint qu'avec le tourisme moderne.