Visa espagnol

VisaVisa espagnol pour les Européens
Si vous êtes membre d'un pays de l'espace Schengen - Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Islande, Italie, Grèce, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Portugal, Espagne, Suède, République Tchèque, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Slovaquie, Slovénie - vous n'avez pas besoin de passeport pour entrer en Espagne. Seul une carte d'identité suffit.

Les résidents des pays de l'Union Européenne ne faisant pas partie de l'espace Schengen doivent présenter un passeport valide pour entrer en Espagne. Cela concerne le Royaume-Uni, l'Irlande et Chypre.

Si vous venez d'un pays non mentionné ci-dessus, vous n'avez pas besoin de visa pour entrer en Espagne. Cependant, si vous avez prévu de rester plus de 3 mois en Espagne, vous devez faire une demande de carte de résidence.

Visa espagnol pour les membres de pays n'appartenant pas à l'UE
Les citoyens des pays suivants n'ont pas besoin de visa pour entrer en Espagne s'ils y restent moins de 3 mois, seulement d'un passeport : Andorre, Argentine, Australie, Bolivie, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Costa Rica, Croatie, El Salvador, Guatemala, Honduras, Hong Kong et Macao (Chine), Hongrie, Israël, Japon, Malaisie, Mexique, Monaco, Nouvelle Zélande, Nicaragua, Panama, Paraguay, Roumanie, Singapour, Corée du sud, Etats-Unis, Uruguay, Vénézuela.

Si vous venez d'un de ces pays et que vous venez en Espagne pour plus de 3 mois, vous devrez demander un visa espagnol. Les démarches sont différentes selon les pays. Renseignez-vous dans le Consulat espagnol le plus près de chez vous.

Obtenir un visa étudiant espagnol n'est pas difficile tant que votre école vous fournit les documents nécessaires. Mis à part une invitation officielle, vous devrez présenter un certificat médical, un casier judiciaire vierge et justifier de ressources suffisantes pour payer la sécurité sociale en Espagne.

L'obtention d'un visa de travail ou de résidence est beaucoup plus difficile sachant d'autant plus que les lois changent constamment. La compagnie espagnole doit présenter tous les documents nécessaires au Ministère de l'Emploi justifiant du fait qu'aucun résident espagnol ne peut couvrir le poste. La loi prévoit aujourd'hui qu'aucune personne illégale ne peut solliciter de visa une fois dans le pays.