Histoire du flamenco

FlamencoFlamenco est une performance artistique comprenant 3 éléments importants : "el cante" (le chant), "el baile" (la danse) et "el toque" (la guitare). Les origines du flamenco remontent aux gitans du Sud de l'Espagne et les puristes pensent que les gitans sont les seuls à véritablement pouvoir comprendre et créer le flamenco. Cependant, le flamenco vient également de gitans venus d'Inde, de Hongrie et de Roumanie et on lui reconnaît des origines arabes et juives.

Pendant des siècles, l'histoire du flamenco s'est développée sur une période "hermétique", restant longtemps méconnue du reste du monde. Le flamenco était uniquement pratiqué par les communautés gitanes. "El cante" (le chant) est arrivé en premier. Il est l'expression de la souffrance, de la peine et de la solitude des gitans mais aussi de la joie et de l'amour. Le Flamenco reste cependant l'art des opprimés. La danse et la guitare se sont incorporé à cet art et le tout était représenté dans des “cafés cantantes” au 19ème siècle.

Devenant de plus en plus populaire, cette forme d'art s'est étendue à travers divers pays et s'est de plus en plus répandue en Espagne puis à travers le monde. S'en est donc suivi la création d'écoles, de locaux spécialisés mais on a aussi vu naître une forme de déformation et de commercialisation de l'art flamenco...