Madrid - Fiesta de San Isidro

Madrid célèbre las Fiestas de San Isidro durant 9 jours, du vendredi avant le 15 mai au dimanche suivant. Elles représentent les festivités les plus importantes et emblématiques des festivals de Madrid.

San Isidro

San IsidroSan Isidro a été canonisé le 15 mai 1622 pour avoir fait remonter les eaux du puits où se noyait son fils et pour bien d'autres miracles.

Pour en savoir plus sur San Isidro, vous pouvez visiter l'église qui porte son nom sur la calle Toledo - construite dur le site où se sont soi-disant produit les miracles - à deux pâtés de maisons de la Plaza Mayor. L'église abrite un petit musée où ont lieu des expositions et une collection d'objets archéologiques retrouvés dans la région de Madrid.

Traditions de la San Isidro

Comme beaucoup d'autres fêtes de Madrid, celle de la San Isidro a perdu son côté religieux. En effet, la municipalité de Madrid se sert de cette fête pour célébrer la culture madrilène en général, des corridas aux danses traditionnelles. Vous découvrirez un calendrier exceptionnel de concerts, pièces de théâtres, spectacles musicaux, parades, foires et expositions. La plupart du temps, ces évènements sont gratuits.

Les week-ends, la fête a lieu de jour comme de nuit notamment autours de la Plaza de las Vistillas, de la Plaza de San Andrés et du Puente de Segovia dans le quartier Austrias, près de la Plaza Mayor. Le soir et durant toute la nuit, les bars installent des stands à l'extérieur appelés "chiringuitos". Bonne chance à tous ceux en quête d'un "mini" (grand verre en plastique de bière, de mojito, de cocktail ou d'un mélange alcoolisé) qui devront se frayer un chemin au milieu d'une foule immense !

El Chotis, Chulapos, Castizos et Cocido

ChotisLe chotis est une danse et une musique typique de Madrid, ayant bizarrement des origines écossaises. Cette danse est devenue populaire au 19ème siècle et s'est notamment développée dans les quartiers ouvriers de Lavapiés et du Rastro. Les habitants de ces quartiers n'avaient pas beaucoup d'argent mais d'habillaient pour la circonstance et dansaient tels les riches de la ville. Appelés "majos" et "majas" ou "chulapos" et "chulapas" (variation de "chulo", signifiant cool ou prétentieux), Goya a immortalisé ses madrilènes fiers dans nombres de ses peintures que vous pouvez découvrir au musée du Prado.

"Castizo" est l'adjectif employé pour qualifier tout ce qui est typique de Madrid. Ainsi, le Madrilène "castizo" s'habille tel un chulapo et danse le chotis ou se rend à l'Ermitage de San Isidro sur les berges de la rivière Manzanares pour manger le "cocido", plat local ressemblant à un ragoût (voir notre page sur la gastronomie à Madrid).

CabezudosGigantes et Cabezudos

Les Gigantes (personnes sur échasses) portant un "cabezudo" (grande tête satirique en papier mâché) traverse le centre ville, généralement le 1er samedi après-midi de la San Isidro.

Barquillos

Vous pouvez acheter des barquillos tout au long de l'année devant le Palacio Real, mais ils se trouvent encore plus facilement durant las fiestas de San Isidro. Les barquillos sont des gaufrettes fourrées au chocolat ou avec de la crème fouettée. Les vendeurs sont appelés "barquilleros" et sont habillés comme les "chulapos" avec une veste et une cape traditionnelles et ont avec eux une "roue de la fortune" avec laquelle vous pouvez miser pour avoir plus de barquillos.

TorosCorridas

La Plaza de Toros de las Ventas propose une programmation exceptionnelle durant toutes les fiestas de la San Isidro, chaque jour à 17h. (voir notre page Corridas à Madrid pour plus d'informations).

Sur le site de la ville de Madrid, vous trouverez toute la programmation des évènements organisés durant la San Isidro : www.munimadrid.es